Fiche de qualification :
Audit énergétique dans l'industrie

-Qualification : 1717

Libellé de la qualification

Audit énergétique dans l'industrie

Définition de la qualification

Analyse de la situation d'un ensemble de consommateurs :
- procédés : procédés spécifiques, équipements techniques,
- utilités,
- bâtiment.
en vue d'une utilisation finale et efficace de l'énergie sous toutes ses formes.

Cette prestation comprend les actions suivantes :
- prise de connaissance des installations avec rapport d'analyse préalable, après échanges entre industriels et diagnostiqueurs
- réalisation de bilans énergétiques à partir de données existantes et de campagnes de mesures
- identification et quantification des gisements d'économies d'énergies potentielles
- recherche de solutions d'amélioration des installations et des pratiques énergétiques et intégration des énergies renouvelables
- définition des moyens techniques et/ou méthodes de conduite permettant d'y parvenir
- élaboration d'un plan de comptage et de suivi des consommations

L'audit est réalisé selon la méthodologie prévue par les normes 16247-1/2012 et 16247-3/2014.

Critère complémentaire spécifique "Moyens" *

"Moyens humains" :

Le postulant désigne un ou plusieurs référent(s) technique(s) ayant un rôle opérationnel dans la production et/ou la validation des audits énergétiques. Leurs lieux d'établissement est inscrit sur le certificat de qualification du prestataire.
Le nombre de ces référents techniques est de 1 par tranche de 20 personnes de l'effectif Âœuvrant dans le domaine de l'audit énergétique concerné. Cet effectif doit être justifié.
Le (ou les) référent(s) technique(s) est/sont un/des spécialiste(s) ayant une expérience approfondie dans l'industrie et dans l'utilisation des différentes formes d'énergie et celles de leurs mesures :
- Durée d'expérience requise en matière d'audit énergétique pour les référents techniques disposant d'un titre ou d'un diplôme de niveau I dans le domaine de la maîtrise de l'énergie : 3 ans
- Durée d'expérience requise en matière d'audit énergétique pour les référents techniques disposant d'un titre ou d'un diplôme de niveau II, dans le domaine de la maîtrise de l'énergie : 5 ans
- Durée d'expérience requise en matière d'audit énergétique pour les référents techniques disposant d'un autre titre ou diplôme : 7 ans

En outre, il/ils doit/doivent avoir suivi une formation à l'audit énergétique abordant la méthodologie de l'audit. Fournir pour chaque référent technique une attestation de formation.

"Moyens matériels" :

Le postulant présente les moyens techniques utilisés dans la réalisation des audits énergétiques permettant d'appliquer les exigences méthodologiques prévues par les normes 16247-1 et 16247-3.
Le postulant possède en propre et /ou préciser les moyens de se procurer les matériels de mesure et les outils de modélisation ou de simulation nécessaire à la prestation (par exemple : compteur d'énergie, mesure d'humidité, outil de calcul de bilan thermique, mesure de débit, température...).
La possession ou l'utilisation de ces moyens est attestée par des factures d'achat et/ou de location.

"Moyens méthodologiques" :

Le postulant fournit une note méthodologique d'intervention ; elle s'appuie sur la norme NF EN 16247-1. (+ 16247-3).

Critère complémentaire spécifique "Références" *

Fournir 3 références d'une ancienneté de moins de 3 ans.

A l'appui de chacune de ces références, le postulant fournit les rapports d'audit énergétique correspondants. Ces rapports permettent de juger de la qualité du travail ainsi que de leur conformité à la méthodologie présentée. En particulier, chaque rapport décrit l'ensemble des étapes de l'audit dont : le contact préliminaire, la réunion de démarrage, le recueil des données, la conduite du travail sur place et les visites de sites.

 

* En complément des critères d’attribution généraux définis dans le référentiel de qualification OPQIBI

Dernières Actus


L’OPQIBI partenaire de « World Efficiency Solutions » du 12 au 14 décembre 2017 à Paris

du 12 au 14 décembre 2017 à Paris

En savoir +

L’OPQIBI partenaire d’ENERJ-MEETING le 8 mars 2018 à Paris

En savoir +

« Nouvelles qualifications OPQIBI en commissionnement, en sites et sols pollués (SSP) et en coût global »

En savoir +

Edition d’une nouvelle fiche pratique « Certificats OPQIBI et marchés publics » suite à la réforme 2016 »

En savoir +